16 mai 2014 Saumur (France)

Vocabulaire équestre - Ambiguïtés sémantiques et mises en pratique

 Cette journée d’étude consacrée au vocabulaire équestre rassemble des linguistes et ou traducteurs qui souhaitaient réfléchir sur le sens des mots familiers aux équitants et pourtant d’une compréhension toujours délicate. La langue est ainsi faite qu’elle véhicule à la fois polysémie, non-dits, implicite, et semble souvent donner une image approximative de ses référents, surtout lorsqu’ils renvoient à des concepts abstraits comme équilibre, impulsion, tact, etc.

  L’usage et l’usure créent ainsi autant de fausses pistes dans la transmission écrite des savoirs pratiques, que les textes d’origine ne conservent de mystères et d’obscurité. Si les plus anciens sont sujets aux plus grands écarts interprétatifs (comme c’est le cas pour Xénophon), les plus récents peuvent eux aussi égarer leurs lecteurs. C’est donc pour essayer de mieux cerner le sens des concepts que nous avons voulu porter un regard de spécialistes du langage sur le langage équestre, espérant limiter ainsi à notre manière le flou sémantique qui entrave la transmission des savoirs pratiques.

Personnes connectées : 1